Montre connectée Atlas Wirstband 2






Montre connectée pour suivis d’entraînement

Depuis quelques mois je m’entraîne avec un nouveau « gadget ». Je ne suis pas spécialement branchée nouvelle technologie mais ce petit objet est pour moi bien plus qu’un simple caprice de geek ou simple gadget fantaisie. Je veux parler de cette montre connectée, la Atlas wirstband 2. Loin de n’être qu’un simple accessoire calculant le nombre de calories brûlées pendant votre entraînement, elle participe pleinement à votre séance de musculation et à vos programmes. Avant de vous faire un résumé de ses caractéristiques techniques je vais vous expliquer rapidement à quoi elle sert et pourquoi je la trouve géniale.

Votre nouveau partenaire d’entraînement

C’est une montre qui est capable de reconnaître les mouvements et les exercices de musculation que vous effectuez. Non seulement la base de données préenregistrée est plutôt bien remplie mais en plus vous pouvez lui apprendre vous-même d’autres exercices. Sa reconnaissance est « sans limite ». J’ai moi-même appris à ma « montre » des exercices de musculation qui n’étaient pas dans la base de données. Il y a également un logiciel qui sur votre smartphone permet de synchroniser le bracelet, soit pour utiliser des programmes de musculation déjà faits soit de créer les vôtres. Vous choisissez les exercices, le nombre de répétitions, le nombre de séries, le poids. Lorsque vos faites votre entrainement, la montre reconnait l’exercice de musculation que vous être entrain de faire et une fois que vous arrivez au nombre de répétitions ciblées, une vibration vous l’indique et le compte à rebours se lance automatiquement. Ca vous assure de toujours respecter les temps de repos. Une fois le compte à rebours terminé votre montre vibre pour vous en prévenir qu’il faut retourner souffrir, plutôt pratique et silencieux ce qui n’est pas plus mal en salle de musculation même si c’est un détail qui m’importe peu vu que je m’entraîne à domicile.

La montre suit également votre rythme cardiaque en temps réel ainsi que le nombre de calories (ce qui pour moi est juste un détail). Toutes ses infos se retrouvent sur le logiciel, sur votre smartphone ou sur l’interface internet ce qui permet d’avoir un carnet d’entrainement numérique parfaitement mis à jour à chaque séance et impossible à égarer. Sur ce carnet vous pouvez retrouver la durée de chaque entraînement, ainsi que le temps total passé à vous entraîner sur le mois, les muscles ciblés dans la séance et sur le mois, le tonnage total de la séance (la charge cumulée de tous les exercices) ce qui est assez sympa pour voir votre progression. Vous pouvez également prendre des notes sur vos entraînements ce qui est un plus bien pratique. Avant je notai mes séances sur un carnet papier, je lançais le compte à rebours de manière manuelle à chaque fin de série et inscrivais à la main le nombre de répétitions effectué. Ça me permettais d’avoir un carnet très précis mais c’était assez contraignant à tenir et surtout pour voir l’évolution sur le long terme j’étais obligé de faire des comparaisons. J’avais bien déjà tenté d’utiliser des logiciels de suivi d’entraînement mais là aussi il fallait rentrer tout ça à la main et toutes les infos n’étaient pas possibles à mettre. Avec la montre Atlas wirstband 2 ce n’est plus du tout un problème. Tout ce fait automatiquement et toutes les infos nécessaires sont présentes et très facile à retrouver. À la base je ne cherchais qu’un simple monstre avec compte à rebours et puis on m’a offert cette montre.

J’en avais bien déjà vaguement entendu parler sur internet mais elle n’était (et n’est toujours pas ?) disponible en France, donc je n’avais pas cherché plus loin. J’avoue être impressionné sur la capacité de la machine a reconnaître les mouvements avec une très bonne précision pour peu qu’on se donne la peine de bien lui apprendre les exercices en ayant une bonne exécution stricte lors de cette phase.

Les petits trucs à savoir

Pour ceux qui ont cette montre connectée ou qui souhaite se la procurer je vais vous donner une petite « astuce » qui vous fera sans doute gagner du temps lorsque vous voudrez enregistrer vos propres exercices.

Quand vous voulez enregistrer de nouveaux exercices de musculation il va falloir leur donner un nom et c’est dans cette étape en apparence pourtant très simple que j’ai perdu pas mal de temps et de patience. Il ne faut surtout pas mettre d’accent dans les noms des exercices de musculation que vous allez créer. Car même si vous pouvez le faire dans le logiciel, lorsque vous souhaiterez faire votre programme de fitness et mettre ces exercices dedans, la synchronisation serra refusée. J’ai pas mal passé de temps à m’énerver sans savoir le pourquoi du comment et puis je me suis posé et j’ai trouvé cette particularité commune à tous les exercices de musculation qui refusaient de se synchroniser.

Atlas Wirstband 2, que fait-elle vraiment ?

Détection d’activité
Apprend de nouvelles activités
Journal d’entraînement automatique
Moniteur de fréquence cardiaque
Suivi des calories
Comptage des répétitions
Suivi de poids
Crossfit Workout Journal
Analyse de formulaire
Biométrie avancée
Résistance à l’eau
Commentaires sur la qualité d’éxécution
Affichage tactile
Guidage sur l’appareil
Modification sur le périphérique
iOS et Android App
Synchronisation sans fil

Elle peut aussi se synchroniser avec vos compte google fit mais c’est une fonctionnalité que je n’utilise pas.

bracelet connecté spécial musculation

Conclusion

C’est un investissement qui vaut le coup pour une personne qui s’entraîne de manière régulière et sérieuse. Ça permet de parfaitement suivre ses entraînements et d’avoir un carnet de suivi de vos trainings sans avoir la corvée de le remplir. Le logiciel vous offre des tableaux, des petits graphiques et tout l’historique de vos exercices et de vos charges… Bref moi j’adore et je ne suis pourtant pas un geek fana de nouvelles technologies.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*