Développé couché, barre ou haltères ?

468x60-mp-wk12-jb-10off-fr

Développé couché, choisir entre barre, machine et haltères

Qui n’a jamais fait de développé couché ? C’est sans aucun doute l’un des exercices de musculation le plus populaire et celui sur lequel beaucoup se comparent pour estimer leur niveau.

Cependant il y a plusieurs manières d’effectuer le développé couché.

A la barre, aux haltères ou encore sur une machine convergente.

Quel est le meilleur moyen de le faire ? Le plus efficace pour la prise de muscle…

Il n’y a pas vraiment de méthode idéale, chacune a ses avantages et ses inconvénients, le tout étant une question de préférence pour chacun des pratiquants.

Développé couché à la barre

Les avantages de la barre c’est qu’elle permet de mettre une charge assez lourde, elle est facile à prendre en mains car elle repose sur des chandelles (ce qui n’est pas le cas d’une paire d’haltères) et du fait que les deux mains agissent en même temps la barre facilitera l’équilibre.

Bien sûr il n’y a pas que des avantages, ça serait trop beau.

La barre ne permet pas de rapprocher les mains l’une de l’autre lors de la phase positive du mouvement (la montée de barre) ce qui limite l’amplitude et le recrutement de la partie sternale des pectoraux (le centre)

La barre venant toucher le torse l’amplitude dans la partie excentrique (la descente de la barre) est aussi « limitée ».

Mais descendre plus bas augmenterait l’étirement des pectoraux et risquerait de les déchirer, donc ce n’est pas vraiment un inconvénient à proprement parler.
Développé couché aux haltères Les haltères ont pour avantage d’offrir une liberté de mouvement aux poignets ainsi que la liberté des mains l’une par rapport à l’autre ce qui permet de les rapprocher lors de la contraction en haut du mouvement, ce qui recrute mieux la partie sternale des pectoraux.

L’inconvénient principal des haltères est le coté délicat pour les mettre en place avec des charges lourdes.

Le fait d’avoir les mains dissociées peut créer un déséquilibre lors du mouvement et il n’est pas toujours évident d’avoir deux haltères lourdes au dessus de nous lorsque la série commence à se faire difficile et que les muscles commencent à trembler.

Développé couché à la machine convergente
Les machines ont l’avantage de limiter le risque lorsque l’on utilise des charges lourdes, vous ne pourrez pas vous retrouver coincé sous la barre… elles ont le même avantage que les haltères au niveau de la convergence, les mains se rapprochent au moment de la contraction ce qui améliore la contraction dans la partie haute..

L’inconvénient réside dans la difficulté à trouver une bonne machine avec une trajectoire qui soit naturelle pour vous.

Toutes les salles n’en possèdent pas et lorsque c’est le cas elles ne sont pas toujours de bonne qualité.

Conclusion, j’aurais tendance à préférer la barre pour les séries lourdes ce qui limitera la gène (et la perte de force) liée au manque d’équilibre.

Pour les séries plus légères et avec un nombre de répétitions plus élevées, les haltères peuvent êtres une bonne idée afin de bien contracter les pectoraux avec une amplitude plus grande.
Impact Whey

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Développé couché, barre ou haltères ?, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*